AYJ stories

Talon Biscotte

Entre mère et fille

L’inspiration du talon biscotte vient inconsciemment d’une fleur sauvage que Joséphine dessine sans cesse sur le coin d’un cahier. Cette fleur, le coquelicot, c’est un souvenir de sa fille, Inès enfant qui cueillait pour elle lors de ses promenades au parc.

De la fleur au liège

C’est à travers une « recherche de style de talon » que la fameuse forme biscotte a vu le jour. Joséphine commence à peaufiner, s’exercer dans les ateliers de l’école. Elle obtient la forme du talon en découpant et en modelant à partir d’un morceau de liège qui devient son premier prototype.

De l’école à la production

À partir du prototype réalisé à l’école, le talon biscotte est fabriqué en collaboration avec une équipe d’ingénieurs au Portugal. Après plusieurs essais en usine, un moule a été fait en exclusivité pour la marque AYJ. 

Biscotte ?

C’est dans ce même atelier que le nom « biscotte » a été proposé par Inès, en se remémorant des petits pains croustillants en forme de biscotte dégustés dans un restaurant de la région.

Joséphine Yaba attise la curiosité avec la conception de ses modèles qui donne une dimension particulière à l’univers d’AYJ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *